Chronologie

Une histoire de Famille...

Le 16 juin 1919, Xavier Richard alors exploitant au Vernois, achète la maison vigneronne de la famille BON, ancienne maison bourgeoise, date du début du XVIIIème siècle.

A cette époque, on pratique la polyculture afin d’assurer un revenu plus constant les années ou la vigne ne nourrit plus son homme suite au gel de printemps ou à la grêle.

Au sortir de la deuxième guerre mondiale, un des fils Jean reprend la propriété, abandonne la polyculture et se spécialise dans la vigne.

C’est l’époque des replantations avec les cépages nobles pour obtenir les Appellations d’Origine Contrôlée.

Il commence également à se faire connaître sur les foires expositions. En effet, depuis 1947 le domaine est présent à la foire comtoise de Besançon ce qui lui confère une notoriété certaine dans la région bisontine.

En 1976, son fils Pierre Richard n’a alors plus qu’à poursuivre l’exploitation du domaine pour lui donner son image actuelle avec une extension entre autre sur la commune de Mantry ou Pierre fait revivre un coteau riche d’un lourd passé viticole.

 

Après des études de viticulture et d’œnologie à Beaune puis un parcours dans différents vignobles de France (Saint-Emilion et Côtes de Provence), Vincent Richard est de retour sur l’exploitation familiale en 2009 pour pérenniser l’activité.

Il s'installe en 2017 et travaille avec son épouse Emmanuelle.

En 2018, ils font le choix fidèle à leurs convictions de se diriger vers l'agriculture biologique sous le contrôle d'ECOCERT.

Vincent continue de développer l'activité pour arriver aujourd'hui à un domaine de 11 hectares.

Ce domaine situé au cœur du Jura entre la reculée de la Seille et Lons le Saunier bénéficie de terrains prédisposés à l’élaboration de vins blancs aux lieux-dits portant des noms évocateurs (Croix du Gyps, Les Charmes…).

Les 10 hectares exploités se répartissent sur les communes du Vernois, Voiteur et Mantry. Ce petit domaine travaillé de façon artisanale et mesurée permet de jouer la palette complète des vins du Jura.

Le Vernois

Ce petit village situé à cinq minutes au nord de Lons le Saunier est au cœur du vignoble, il offre tout type de sol de même nature que ceux de Château-Chalon. C’est un site majeur du vignoble jurassien où sont concentrés une petite dizaine d’exploitations viticoles dynamiques. Autrefois, les flancs de la colline du Vernois venaient mourir dans une forêt peuplée d’aulnes, les Celtes l’appelaient « VERN ». C’est de là que vient le nom de « Vernois ».

En 1961, suite à un orage violent qui emporta le peu de chemins existants, les vignerons de la commune décidèrent de réparer les dégâts. C’est alors que fut réalisé le premier remembrement de France dans la viticulture. Il fallait un réseau de chemin desservant l’ensemble des parcelles et drainant  les eaux de ruissellement. 22 kms de chemins en béton et un réseau hydraulique furent alors créés.

Fier de notre terroir,  nous vous accueillons toute l’année à la propriété à Le Vernois, « Au cœur du vignoble ».